Centre Contre le Cancer du Chu de Saint-Étienne
Centre d’Evaluation et Traitement de la Douleur (CETD)
 
L'équipe médicale en oncologie
 
Chef de service :
 Dr CREAC H Christelle

Douleur
Secrétariat 04 77 82 83 91
 

Le CETD participe aux Soins de support associés à la prise en charge du cancer


Le CETD peut être sollicité par le médecin référent du patient et/ou l'équipe hospitalière, soit pour voir en consultation un patient souffrant de douleurs réfractaires soit pour des conseils thérapeutiques. Il s'agit alors de pouvoir proposer au patient des combinaisons de thérapeutiques médicamenteuses (antalgiques, co antalgiques, Capsaicine fortement dosée) et non médicamenteuse (psychothérapie, neurostimulation, techniques corporelles…) ou à des approches médicales spécifiques (blocs péri nerveux, perfusions spécifiques).

Les médecins et IDE de l'unité mobile du CETD peuvent aussi se déplacer pour la mise en place et le suivi des pompes PCA, des neurostimulateurs transcutanés pour des patients hospitalisés dans l'établissement et qui ne seraient pas déjà suivis en soins palliatifs. Le CHU de Saint-Etienne fait partie d'un des rares établissements d'Auvergne-Rhone-Alpes à pouvoir proposer à la fois des techniques de radiologie interventionnelle, des techniques de neurochirurgie lésionnelle de la douleur et des poses d'intrathécales de morphine.


Un réseau d'accès pour tous aux intrathécales via le projet ITARA entre le CETD, la Ligue contre le cancer


Le Dr Lietar ou le Dr Créac'h du CETD de même que les Dr Morrisson et Dr Brosse de l'ICLN  peuvent être sollicités par les médecins de l'agglomération stéphanoise mais aussi de la région pour discuter des mises en place de pompes intra-thécales  (RCP spécifiques ITARA en lien avec les réseau d'oncologie). L'intrathécale permet une analgésie plus puissante, en minimisant les effets secondaires des produits et en  permettant l'autonomie du patient (qui n'a plus besoin de pompes intraveineuses externes).  L'implantation se fait en collaboration avec le service de neurochirurgie (Pr Vassal et Dr Pommier) et avec la Pharmacie du CHU de Saint-Etienne qui centralise la préparation des produits(Dr Mounsef et Dr Grataloup). Ce réseau de soins est accessible pour des patients adultes ou enfants souffrant de douleurs réfractaires liées au cancer et/ou de cancers à haut potentiel de douleurs rebelles malgré les traitements usuels.  Le remplissage de pompes intrathécales peut se faire en Neurochirurgie lorsqu'il n'y a que de la morphine, mais doit être impérativement effectué en HDJ au CETD ou à l'ICLN en cas d'associations de différents produits (morphine, ropivacaine, ziconotide ...). Un projet de formation des équipes soignantes extérieures au CHU est prévu dans le cadre du projet ITARA pour qu'à terme les patients suivis par des services du GHT Loire Nord Ardèche puissent bénéficier d'un remplissage de leur pompe à proximité de leur domicile.


Suivi du patient hors de l'hôpital


Une fois que le patient a quitté l’hôpital, le CETD peut continuer à proposer un suivi ambulatoire au patient, ou peut rester à disposition du médecin référent pour des conseils. Si les problématiques psychologiques survenant en cours d'hospitalisation sont surtout prises en compte via les équipes mobiles de psychiatrie, les prises en charge psychologiques en externe sont plutôt assurées soit via les CMP ou via le CETD. Elles comprennent des entretiens de soutien et l'usage de techniques psychocorporelles comme la relaxation, l'hypnose. Lorsque les patients sont en rémission mais présentant des douleurs chroniques séquellaires, un suivi au CETD est conseillé, en particulier si les douleurs restent importantes et entraînent un retentissement majeur sur la qualité de vie du patient.