Permanence d'Accès aux Soins de Santé (PASS)
Présentation de l'activité
 


La PASS et le confinement de la crise du COVID-19 :


La PASS est une équipe de soins premiers. Elle reste ouverte dans le contexte de confinement national. 
Toutes les précautions sont prises au CHU, et notamment à la PASS, pour éviter une transmission du covid-19 dans les locaux de l’hôpital.

Attestations de circulation en plusieurs langues :

http://www.cnt-so.org/Confinement-Coronavirus


Les personnes relevant de la PASS et en demande de soins peuvent se présenter sans rendez-vous entre 9 h et 15 h 30 du lundi au vendredi
.
L’assistante sociale ou l’infirmière reçoit ces personnes.


  • Les consultations de médecine générale fonctionnent en recevant des patients.
    Dans certains cas particuliers, notamment pour des patients connus de la PASS et assurés sociaux, des ordonnances peuvent être faxées à des pharmacies de ville. Pour les personnes connectées, il existe une possibilité de téléconsultation.

  • La PASS dentaire reste ouverte aux personnes sans assurance maladie :
    Des permanences sans rendez-vous sont ouvertes :
    - Le lundi entre 12 h et 14 h 30
    - Le mardi entre 9 h 30 et 14 h 30
    - Le jeudi entre 12 h et 14 h 30

Des informations générales utiles :


« La médecine générale, et les équipes de soins premiers, doivent pouvoir exercer le rôle primordial qui est le leur, en privilégiant la consultation sur le lieu de soin qui permet au mieux d’évaluer l’état de santé des patients. Il est donc nécessaire que la médecine de 1re ligne joue son rôle, d’autant plus important dans les circonstances actuelles [de pandémie virale]."


"Une détérioration de la qualité des soins et de la surveillance de tous les patients fragiles et poly-pathologiques risque d’augmenter les hospitalisations et la mortalité liées aux autres causes [que le covid-19]. »


Extrait du communiqué de presse du Collège National des Généralistes Enseignantsdu 24/03/2020



En France, les permanences d’accès aux soins de santé (PASS) sont des cellules hospitalières pluridisciplinaires, sociale et médicale pour l’accès aux soins des personnes démunies.


Ces unités accueillent des personnes en situation de précarité, cumulant des difficultés pour accéder aux droits et en position d’exclusion quant aux soins. Les prises en charge sont transitoires, les PASS constituant une passerelle vers le système de soins de droit commun. Les PASS travaillent en lien étroit avec d’autres dispositifs territoriaux dans le respect de la confidentialité. Les PASS, l’hôpital et le territoire.


L’accès aux soins des personnes les plus démunies est un des objectifs prioritaire de la Loi du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions. Cette loi donne aux établissements de santé participant au service public la mission de mettre en place les PASS. La mise en place des PASS en France


L’hôpital est la porte d’entrée privilégiée d’une partie grandissante de la population. Les professionnels des PASS ont une mission de sensibilisation des autres professionnels aux droits des personnes démunies. Comprendre les processus d’exclusion par les soins


Au CHU de Saint-Etienne, la PASS a été ouverte en décembre 2001. Ce sont environ 1000 personnes qui sont accueillies chaque année. Article grand public sur la PASS du CHU


Cette activité financée par l’Agence Régional de santé, donne lieu chaque année à un rapport d’activité. Pour visualiser les dernières données de l'activité.


En région Rhône-Alpes,les professionnels des PASS sont réunis au sein d’une association pour échanger sur leurs pratiques. Site de l’Association des Professionnels des PASS de Rhône-Alpes