Recherche clinique

Présentation de la recherche clinique au CHU de St-Étienne

 
Généralités
 
La recherche clinique constitue, avec le soin et l'enseignement, l'une des trois missions qui a été confiée au CHU de Saint-Étienne. Elle participe à l'évaluation et à l'excellence des soins dispensés au sein de l’établissement. A cet effet, le CHU de Saint-Étienne développe une stratégie de recherche au service du patient basée sur la synergie des acteurs en lien étroit avec ses partenaires territoriaux. Le CHU a également fédéré ses équipes autour de 4 Axes Hospitalo-Universitaires (AHU) :
  • Axe Neuro-Ostéo-Locomoteur - NOL,
  • Axe Immunologie-Infectiologie-Greffe - IIG,
  • Axe Cardio-Vasculaire et Hémostase - CVH,
  • Axe Cancer.
L’objet de ces axes est d’organiser la recherche et l’enseignement autour de domaines d’excellence. La synergie des équipes devrait permettre l’émergence d’études améliorant la prévention, le diagnostic et la prise en charge des patients.
 
Ces axes sont également en parfaite cohérence avec les pôles d’excellence de la Faculté de Médecine : équipe INSERM sur le tissu osseux, équipes INSERM stéphano-lyonnaises en neurologie et équipes d’accueil sur le système nerveux autonome et la physiologie de l’exercice pour l’axe Neuro-ostéo-locomoteur, équipe d’accueil sur la thrombose pour l’axe Cardio-vasculaire et hémostase, équipe d’accueil GIMAP (immunité des muqueuses et agents pathogènes) pour l’axe Immunologie-infectiologie-greffe, équipe d’accueil LINA sur les nanoparticules et le cancer pour l’axe Cancer.
 
L’activité de recherche du CHU de Saint-Étienne est en complète symbiose avec son environnement à travers de multiples partenariats :
 
  • Le Campus Santé Innovations, composé :
    - de la Faculté de Médecine,
    - du Centre Ingénierie et Santé de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne destiné à former des ingénieurs et des médecins dans le cadre d’un double diplôme et qui abritera également plusieurs unités de recherche dans les domaines des biomatériaux et mécanique, de la dynamique des systèmes biologiques, de l’imagerie du bio-environnement industriel et de la logistique hospitalière,
    - de l’Institut Régional de Médecine et d’Ingénierie du Sport composé du service de médecine du sport du CHUSE, d’un laboratoire de recherche sur la physiologie de l’exercice, de deux plateformes de transfert de technologies gérées par des centres techniques (Institut Français Textile Habillement et Centre Technique Cuir) et des sièges du Pôle des Technologies Médicales et de Sporaltec. L’IRMIS effectue l’expertise des patients présentant un déficit musculaire, ainsi que celle des sujets âgés en médecine du sport.

  • Le Centre Régional de Ressources pour l’Information, la Prévention et l’Education sur les Cancers (Centre Hygée- ICLN) constitue la plateforme régionale dédiée à la prévention du Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes

  • Le GIRCI Rhône-Alpes-Auvergne qui réunit les 4 DRCI des CHU de Clermont-Ferrand, Grenoble, Saint-Étienne et des Hospices Civils de Lyon ainsi que celles des Centres de Lutte contre le Cancer (CLCC) Léon Bérard à Lyon et Jean Perrin à Clermont-Ferrand. Par l’addition des forces de chacun, il soutient en effet l’excellence académique des équipes médicales et soignantes des différents établissements.
 
La coordination stratégique des activités de recherche du CHUSE (cf. logigramme), en lien avec les établissements et organismes partenaires (Université Jean Monnet et INSERM), est assurée à la fois par le Directoire, les relations avec la Faculté de médecine, et par le Comité de la Recherche en matière Biomédicale et de Santé Publique (CRBSP). Cette instance consultative placée auprès de la gouvernance de l’établissement apporte son expertise pour toutes les questions relatives à la recherche. La coordination opérationnelle, quant à elle, est assurée par le Bureau Recherche, qui réunit six fois par an les principaux responsables et acteurs de la recherche (directeurs adjoints, vice-président recherche du Directoire, coordonnateur du CIC, président de la DRCI, responsable de l’URCIP, etc.).