STANDARD : 04 77 82 80 00
URGENCES : 15
Entrez vos mots clés
RECHERCHE
Dernières publications
Maquette Web - Présentation de l'activité (12/08/2016)
Agents infectieux et Hygiène
 
Pôle BIOLOGIE-PATHOLOGIE
Chef de Pôle : Pr Philippe GONZALO
Chef de Service : Pr Bruno POZZETTO

Présentation de l'activité de soins
 

La discipline Agents infectieux et Hygiène est situé au 2ème étage du pavillon de biologie.

Elle regroupe deux grandes sous-disciplines : Bactériologie-Virologie-Hygiène et Parasitologie-Mycologie :

  • La sous-discipline Bactériologie–Virologie–Hygiène prend en charge la recherche de bactéries, mycobactéries et virus dans tous les prélèvements d’origine humaine ou environnementale qui lui sont confiés. Par ailleurs, elle dispose d’un important secteur sérologique pour la détection des anticorps dirigés contre de nombreux micro-organismes. Elle participe à la prise en charge thérapeutique par la détermination de la sensibilité des agents infectieux aux antibiotiques et aux antiviraux. En relation avec la recherche universitaire dans ce domaine, les secteurs d’excellence comportent :

-         la prise en charge de l’infection par le virus HIV et les virus des hépatites

-         le diagnostic rapide de pathologies infectieuses sévères bactériennes et virales (infections    respiratoires, méningites, bactériémies…)

-         la détection des bactéries et des virus par technique de biologie moléculaire

-         l’épidémiologie des infections nosocomiales bactériennes et virales

-         la détection des légionnelles dans l’environnement.

 

  • La sous-discipline Parasitologie-Mycologie a une activité de diagnostic classique doublée d’une activité de diagnostic spécialisé : 

- pour la parasitologie, le laboratoire est référent en matière de sérodiagnostic de la toxoplasmose et réalise tous les examens spécialisés de ce domaine d’activité. Il effectue l’ensemble des sérologies parasitaires dont il a la quasi exclusivité au niveau du bassin de la Loire. Concernant le diagnostic direct, il réalise de nombreux examens spécialisés faisant intervenir les lectures microscopiques classiques (telles que les recherches de leishmanies sur myélogramme et d’antigènes parasitaires : paludisme, amibiase, giardiase…) ou les détections de parasites par biologie moléculaire (pneumocystose, toxoplasmose).


- pour la mycologie, les activités de la discipline comprennent :

o   l’isolement et l’identification des levures dans tous types de prélèvements

o   l’étude de la sensibilité des souches aux antifongiques

o   la réalisation de sérologies fongiques et la recherche d’antigènes fongiques

o   la recherche de levures et moisissures dans l'environnement.


 

Sous l’angle technique, le laboratoire comporte 5 grands secteurs :

 

- un secteur de cultures qui prend en charge la mise en évidence directe, la culture et la résistance aux anti-infectieux de différents micro-organismes ; il est subdivisé en plusieurs sous-secteurs :

            - cultures bactériologiques et antibiogrammes

            - mycobactériologie

            - cultures mycologiques et antifongigrammes

            - détection de parasites

            - secteur réduit de cultures cellulaires pour la culture de quelques virus ou parasites

Il possède un secteur de confinement de niveau 3 destiné à la prise en charge du diagnostic des infections à mycobactéries (tuberculose notamment) et à virus à haut risque (autorisation pour le diagnostic de la grippe aviaire par exemple et le MERS-CoV notamment).

 

Il est agréé pour le diagnostic prénatal des maladies infectieuses.

 

- un secteur d’hygiène pour le traitement des prélèvements d’environnements (air, eau, surfaces, alimentation…) qui prend en charge de façon séparée :

            - les recherches de bactéries, et notamment la détection de légionelles dans les eaux,

            - les recherches de champignons et d’amibes telluriques

 

- un secteur de mesure de la résistance aux anti-infectieux :

            - antibiogrammes spécialisés ; détection de bactéries multirésistantes et des supports génétiques de cette résistance ; dosage d’antibiotiques par techniques microbiologiques ou par spectrométrie de masse ;

            - résistance aux antifongiques ;

            - résistance aux antiviraux par techniques génotypiques

 

- un secteur de sérologies anti-infectieuses commun à la bactériologie, à la mycologie, à la parasitologie et à la virologie, avec détection d’anticorps et d’antigènes vis-à-vis de ces différents agents par techniques immunologiques ;

 

- un secteur de biologie moléculaire commun à la bactériologie, à la mycologie, à la parasitologie et à la virologie, avec détection de génomes d’agents infectieux et séquençage.

 

Le laboratoire est ouvert :

-          du lundi au vendredi de :

o   8h00 à 16h00 pour l’Hygiène

o   8h00 à 18h00 pour la Virologie

o   8h00 à 19h00 pour la Bactériologie

o   8h30 à 18h00 pour la Parasitologie - Mycologie

-          le samedi de :

o   8h00 à 19h00 pour la Bactériologie

o   8h30 à 13h00 pour la Parasitologie – Mycologie

o   9h00 à 13h00 pour la Virologie

-          le dimanche de 8 h00 à 16h00 pour la Bactériologie