STANDARD : 04 77 82 80 00
URGENCES : 15
Entrez vos mots clés
RECHERCHE
Dernières publications
Urgences - Présentation de l'activité (12/08/2016)
Urgences : Unité de lutte antituberculeuse (ULAT)
 
Pôle REA-URGENCES-SAMU MEDECINE ET THERAPEUTIQUE THROMBOSE MEDECINE LEGALE
Chef de Pôle : Pr Patrick MISMETTI
Chef de Service : Pr Fabrice ZENI
Chef de Structure : Dr Elisabeth RIVOLLIER

Présentation de l'activité de soins
 

L'Unité de lutte antituberculeuse (ULAT) au CHU de Saint-Etienne correspond au Centre de Lutte Antituberculeuse de la Loire (CLAT 42). 

Cette activité spécifique est financée par l’ARS.

Les missions des CLAT :

  • Enquête et dépistage autour des nouveaux cas de Tuberculose : identification et suivi des sujets en contact avec des personnes atteintes de tuberculose contagieuse, coordination des dépistages collectifs organisés avec les partenaires de santé en milieu professionnel, scolaire, hospitalier, etc. 
  • Diagnostic, traitement et suivi médical des personnes atteintes de Tuberculose (infection latente et maladie). Possibilités de délivrance sans frais des traitements antituberculeux si absence d'assurance maladie, et accompagnement personnalisé des malades en cas de rupture de soin ou en grande précarité.
  • Dépistage des populations à risque : action de santé publique et coordination. 
  • Information des collectifs, des professionnels exposés, des soignants. 
  • Surveillance de la maladie dans le département avec : synthèse des enquêtes et transmission des données épidémiologiques aux instances de surveillance nationales. 


Impact de la tuberculose dans la Loire et activité de dépistage auprès du public :  

Au cours des 10 dernières années, en moyenne 48 cas de maladies tuberculeuses ont été déclarées chaque année dans la Loire. Ces chiffres se situent dans la moyenne nationale.

L’ULAT invite régulièrement au dépistage des personnes susceptibles d’avoir été contaminées par le bacille de la tuberculose. Ainsi en 2015 dans la Loire ce sont 796 personnes qui ont été invitées à un dépistage dont 328 personnes en milieu hospitalier, 225 personnes de l’entourage individuel des malades, 179 personnes en milieu scolaire, 64 personnes dans d’autres collectivités. Le dépistage proposé a une visée préventive et les mesures n’ont pas de caractère urgent. Une semi-urgence existe pour le dépistage de certaines personnes ayant certaines fragilités de santé ; pour ces personnes l’ULAT  met en œuvre une approche garantissant la confidentialité tout en leur donnant la priorité.

Avant toute intervention de dépistage, les médecins de l’ULAT, habilités par l’ARS,  évaluent pour chaque cas le degré de contagiosité et décident des mesures de prévention à prendre. Leur démarche est basée sur les dernières recommandations du Haut Conseil de Santé publique.


La tuberculose dans le monde
 :

http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/SH.TBS.INCD

Dossier documentaire sur la tuberculose, site de la Société Française de Santé Publique : http://www.sfsp.fr/dossiers/dossiers.php?cdossier=100