STANDARD : 04 77 82 80 00
URGENCES : 15
Entrez vos mots clés
RECHERCHE
Dernières publications
Urgences - Présentation de l'activité (12/08/2016)
Urgences : SAMU - Centre 15 et CESU
 
Pôle REA-URGENCES-SAMU MEDECINE ET THERAPEUTIQUE THROMBOSE MEDECINE LEGALE
Chef de Pôle : Pr Patrick MISMETTI
Chef de Service : Pr Fabrice ZENI
Chef de Structure : Dr François GIRAUD

 
Date de mise à jour du contenu : 09/01/2017
Présentation de l'activité de soins
 

Les Missions du Service d'Aide Médicale Urgente (SAMU) sont définies par le décret n° 87-1005 du 16 décembre 1987 relatif à leurs missions et à leur organisation.

Elles sont de plusieurs ordres et sont à l'origine de la création de plusieurs unités fonctionnelles à l'intérieur même du service :

1 - La réponse par des moyens médicaux aux situations d'urgence extrahospitalière : elle repose sur les SMUR (Services Mobiles d'Urgence et de Réanimation)

Il s'agit d'Unités Mobiles Hospitalières constituées de médecins urgentistes ou réanimateurs, d'infirmiers et d'Ambulanciers amenés à se projeter auprès des patients présentant une détresse vitale, et dont la prise en charge médicale ne peut attendre une admission hospitalière. Celle-ci se fait le plus souvent à domicile ou sur la voie publique. Le transfert inter-hospitalier de patients nécessitant une présence médicale continue, fait également partie des missions du service.

L'objectif des interventions est de prodiguer les premiers soins que nécessitent le patient, de mettre en œuvre les actes diagnostiques, thérapeutiques et de surveillance utiles pour sa prise en charge, puis le transfert du malade vers le service adapté à son état.

Le transfert de l'équipe de son hôpital de rattachement vers le lieu d'intervention pourra se faire par voie terrestre ou aérienne. Le SMUR de Saint-Etienne dispose ainsi de 4 Véhicules médicalisés Légers (VML), d'un Véhicule 4X4, et de 4 Ambulances de Secours et de Soins d'Urgences (ASSU). Un hélicoptère Sanitaire (HELISA) de la société hélicap est également à la disposition exclusive du SMUR de Saint-Etienne 24h/24 7j/7.

Ces missions nécessitent du matériel mobile d'urgence et de réanimation immédiatement disponibles et prêt à l'emploi. La gestion et la vérification de ce dernier ainsi que celle du parc automobile est de la responsabilité des équipes du SMUR.

2 - L'écoute médicale permanente et la régulation des appels d'urgence.

Elle se déroule au sein du Centre de Réception et de Régulation des Appels (CRRA), présent dans chaque hôpital siège de SAMU.

Les objectifs sont multiples: assurer une écoute médicale permanente, déterminer et déclencher dans le délai le plus rapide, la réponse la plus adaptée aux besoins du patient, s'assurer de la disponibilité des moyens d'hospitalisation dans un établissement disposant du plateau technique adapté, préparer l'accueil, organiser le transport en faisant appel à un service public ou à une entreprise privée de transports sanitaires.

L'équipe de régulation est composée d'Auxiliaires de Régulation Médicale et de médecins urgentistes ou réanimateurs, auxquels sont adjoints des médecins libéraux, sollicités lorsque les appels concernent des patients ne présentant pas d'atteintes vitales ou fonctionnelles.

Le SAMU est joignable 24h/24 7j/7 par un numéro unique et gratuit : le 15. Il a pour mission de répondre aux demandes de soins non programmés, ceux pouvant l'être étant du ressort du médecin traitant. Pour les premiers cités, l'objectif est de distinguer les patients pour lesquels le pronostic vital ou fonctionnel est engagé. Dans ce cas, leur prise en charge sera donc à organiser par le SAMU quel que soit l'horaire ou le jour de la semaine. Inversement, lorsqu’aucune fonction vitale n’est atteinte, l'appel est régulé dans le cadre de la Permanence De Soins (PDS); le patient pourra alors être renvoyé vers son médecin traitant la semaine et sur le système de garde la nuit ou les week-ends.

Le Centre de Réception et de Régulation des Appels est donc une pierre angulaire à la croisée de toutes les situations non programmées. Il coordonne et travaille avec l'ensemble des acteurs susceptibles d'intervenir: les médecins de ville, les médecins de garde, les pompiers, les ambulanciers privés, les différents services d'urgence du département ainsi que tous les services hospitaliers pouvant accueillir directement un patient pris en charge par le SAMU.

3 - La gestion des Situations Sanitaires Exceptionnelles (SSE)

Le SAMU a pour mission, en coordination avec d'autres services de l'état (pompier, police, préfecture, département...) de répondre aux situations sanitaires exceptionnels. Celle-ci se décline à chaque étape de la prise en charge d'une situation de catastrophe: tant au niveau de la préparation et de l'anticipation, que lors de la gestion de la crise.

Ainsi le SAMU participe notamment à l'élaboration des plans ORSEC (Organisation de la Réponse de la SEcurité Civile) et de son annexe NOmbreuses VIctimes (NOVI), mais également à de nombreux autres plans. Le service se doit également de préparer et de participer aux exercices qu'ils soient préfectoraux, zonaux voir internationaux.

De même le SAMU de Saint-Etienne dispose d'un Poste Sanitaire Mobile de 1ère Génération (PSM1), correspondant à une dotation ministérielle en matériel destiné à ce type de situation. La gestion, la maintenance et le renouvellement de ce matériel étant à la Charge de l'établissement et du service.

Cette expertise du SAMU au niveau départemental en fait un acteur incontournable dans la préparation de l'établissement aux situations sanitaires exceptionnelles.

4 - La couverture médicale d'évènements exceptionnels

Le déroulement sur le territoire d’activités particulières, que ce soit par la masse de population concernée, le statut des intervenants où la potentielle dangerosité des situations, implique parfois une anticipation et une modification de l’offre de soins de réanimation pré-hospitalière sur le territoire. Ainsi la venue du président de la république, où l’accueil de manifestations sportives de renommée internationale (coupe du monde de football, de rugby, tour de France, euro…) nécessite une préparation et le déploiement ponctuel de moyens supplémentaires dont la mise à disposition et la coordination incombe au SAMU.

Dans la Loire, l’ancrage fort du SAMU de Saint-Etienne dans son environnement local a naturellement conduit l’ASSE ainsi que St-Etienne métropole et la Préfecture a choisir de travailler sous convention avec le CHU pour que le SAMU 42A médicalise les manifestations sportives et culturelles se déroulant à Geoffroy GUICHARD.

5 - Le Centre d'Enseignement des Soins d'Urgence (CESU)

Chaque département doit disposer au sein de son SAMU d’un CESU (Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence).

Il a pour mission de contribuer à la formation initiale et continue relative à la prise en charge de l'urgence médicale, en situation quotidienne et d'exception, ainsi qu'à la formation relative à la gestion des crises sanitaires, pour les professionnels de santé. Il participe également à la recherche en pédagogie appliquée, à la promotion de l'éducation à la santé et à la prévention des risques sanitaires.

Le CESU est responsable de l’organisation et de la qualité du message et de la pédagogie proposé dans le cadre de l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence (AFGSU) de niveau 1 et 2 délivré sur le département. Ces dernières sont obligatoires dans le cadre de la formation initiale pour tout professionnel de santé étant entré à « l’école » après 2006.

Il propose un panel de formations se rapportant aux situations d’urgence, destinés aux professionnels de santé quel que soit leur établissement d’exercice (intra et hors CHU). Ces formations reposent sur l’utilisation d’une pédagogie active faisant une large place aux techniques de simulation, et sont adaptées aux activités des professionnels concernés ainsi qu’à leur lieu d’exercice.

Les formations dispensées comprennent notamment l’AFGSU de niveau 1, de niveau 2, et spécialisé aux risques NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique) ainsi que leur réactualisation, les premières minutes de l’urgence, le chariot d’urgence, la formation à l’utilisation des Equipements de Protection Individuel de type Ebola…